Français - English - Intranet
Unité Matériaux et Transformations empty space

Unité Matériaux et Transformations
CNRS UMR 8207 - Université de Lille

L'UMET développe une recherche centrée sur la science des matériaux dans des champs d'applications diversifiés pouvant viser une application directe industrielle ou la compréhension de processus élémentaires (plus...)




Unité Matériaux et Transformations

Directeur :

Patrice Woisel

Directeurs adjoints :

Frédéric Affouard
Guillaume Delaplace

Secrétariat Tél :

+33 (0) 320 43 49 67

Courriel :

secretariat-umet@univ-lille1.fr

L'UMET développe une recherche centrée sur la science des matériaux dans des champs d'applications diversifiés pouvant viser une application directe industrielle ou la compréhension de processus élémentaires (plus...)
Offres d'emploi, de thèse, etc

Dernières publications déposées dans LillOA

  • S. Ritterbex, P. Carrez, P. Cordier, Deformation across the mantle transition zone: A theoretical mineral physics view, Earth and Planetary Science Letters 547, 116438 (2020), [doi: 10.1016/j.epsl.2020.116438, LillOA]
  • M. Rbaa, M. Ouakki, M. Galai, A. Berisha, B. Lakhrissi, C. Jama, I. Warad, A. Zarrouk, Simple preparation and characterization of novel 8-Hydroxyquinoline derivatives as effective acid corrosion inhibitor for mild steel: Experimental and theoretical studies, Colloids and Surfaces A: Physicochemical and Engineering Aspects 125094 (2020), [doi: 10.1016/j.colsurfa.2020.125094, LillOA]
  • M. El Faydy, B. Lakhrissi, c. Jama, A. Zarrouk, L.O. Olasunkanmi, E.E. Ebenso, F. Bentiss, Electrochemical, surface and computational studies on the inhibition performance of some newly synthesized 8-hydroxyquinoline derivatives containing benzimidazole moiety against the corrosion of carbon steel in phosphoric acid environment, Journal of Materials Research and Technology 9;1, 727-748 (2020), [doi: 10.1016/j.jmrt.2019.11.014, LillOA]
  • H. Bourazmi, M. Rbaa, R. Benkaddour, F. Bentiss, C. Jama, J. Costa, M. Tabyaoui, A. Zarrouk, Essential Oil of Salvia officinalis as Novel Eco-Friendly Inhibitor for Carbon Steel in HCl Solution: Weight Loss, Electrochemical and XPS Studies, Protection of Metals and Physical Chemistry of Surfaces 56;2, 438-449 (2020), [doi: 10.1134/s2070205120020045, LillOA]
  • M. Lebrini, 2-Amino-1-(4-aminophenyl)-1H-pyrrolo(2,3-b)quinoxaline-3- carbonitrile as an efficient inhibitor for the corrosion of C38 steel in hydrochloric acid solution, International Journal of Electrochemical Science 2326-2334 (2020), [doi: 10.20964/2020.03.46, LillOA]
Voir la liste complète
Juin 2020 - Production de solution hydro-alcoolique pour les personnels soignants
L'UMET produit 1000 l de solution hydro-alcoolique pour les personnels soignants

Pour aider dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19, le CNRS cherchait un laboratoire référent dans les Hauts de France pour la production de gels hydro-alcooliques. Le laboratoire a pu répondre à cette demande et mettre en place une opération de production de gels en détournant des réacteurs de l'INRAE destinés au suivi de transformations agro-alimentaires.

Pour l'instant, 1000 l ont été produits et distribués aux professions libérales et aux personnels soignants à domicile de la Région Hauts-de-France. Une deuxième production est programmée.

Pour plus d'informations :

 

 
Juin 2020 - Réunion plénière du GdR SolvATE, 25 et 26 novembre 2020
Réunion plénière du GdR SolvATE,  25 et 26 novembre 2020

Les phénomènes liés à la solvatation occupent une place fondamentale dans le domaine de la Chimie. Les effets de solvant, en effet, sont importants pour la recherche fondamentale comme dans des domaines applicatifs, avec le développement de nouvelles technologies.

Le role GDR SolvATE est de promouvoir les échanges et les contacts parmi les chercheurs français, théoriciens et expérimentateurs, qui étudient l’influence du solvant au niveau moléculaire pour la compréhension des processus chimiques, sous des angles différents mais complémentaires.

Les réunion plénière du GdR, ou 2020 SolvATE workshop, initialement prévues les 8 et 9 Juin, se tiendront à Lille les 25 et 26 novembre 2020. Elles sont co-organisées par N. Correia et F. Affouard, membres du laboratoire. Les sessions seront dédiées aux grands pôles scientifiques et technologiques du GdR à savoir

  • Les solvants en chimie , vers une chimie verte,
  • La solvatation et interfaces/surfaces, milieux nano confinés,
  • La solvatation dans les systèmes d’intérêt biologique, pharmaceutique et agroalimentaire.

Une session supplémentaire sur la Formation d’hydrates en milieu naturel et applications en ingénierie sera également proposée.

L’inscription à ces journées est gratuite pour les doctorants, les post-doctorants et les chercheurs académiques.

Pour plus d'informations :

 
Mai 2020 - COVID-19 - Visite de la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation Frédérique Vidale dans les Hauts-de-France
Bernard MARTEL,enseignant-chercheur à l’UMET présente le projet TELEMASQ à la ministre Frédérique Vidal. Le but du projet est d’élaborer un tissu capable de neutraliser des virus, bactéries ou champignons circulant dans l’air.

Frédérique Vidale, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, s'est rendue dans la région Hauts-de-France le 28 mai 2020. A cette occasion, elle a pu constater la mobilisation des différents acteurs de la région autour du COVID-19.

Bernard MARTEL,enseignant-chercheur à l’UMET lui a ainsi présenté le projet TELEMASQ. Le but du projet est d'élaborer un textile filtrant biocide par la technologie de l'électrofilage (ou electrospinning) pour la conception de masques respiratoires. Les fibres de diamètre nanométrique obtenues via ce procédé auront non seulement un rôle barrière, mais aussi seront capables de neutraliser des agents infectieux (virus, champignons bactéries) circulant dans l'air.

Le projet fait partie des lauréats de l'appel ANR Flash Covid-19 visant à mobiliser les communautés scientifiques en lien avec le développement de l’épidémie. Ce développement technologique a été rendu possible par un équipement d’électrofilage acquis dans cadre du projet CPER ARCHI-CM financé par la Région Hauts-de-France.

Pour plus de détails :

 
Mai 2020 - « TEM Aster », un projet de l’UMET retenu par l’ISITE ULNE, a UMET project funded by ISITE-ULNE
« TEM Aster », un projet de l’UMET retenu par l’ISITE ULNE, a UMET project funded by ISITE-ULNE

TEM-Aster, l'exploration d'échantillons d'asteroïdes au laboratoire

Fin 2020, la mission spatiale Hayabusa2 rapportera sur terre pour la première fois des échantillons provenant de l’astéroïde carboné Ryugu. Ce type d’astéroïde a conservé intact du matériel formé il y a 4,56 milliards d’années en même temps que le système solaire. Son étude permettra de mieux connaitre les ingrédients et les processus qui ont conduits à la formation des astéroïdes, des comètes et des planètes. L’équipe Matériaux Terrestres et Planétaires de l’UMET va participer à un consortium international pour l’étude de ces échantillons extra-terrestres, et a obtenu pour cela un financement de l’I-SITE ULNE.

L’objectif sera de développer l’utilisation de nouveaux détecteurs pour la microscopie électronique à transmission en mode balayage (STEM). Ces détecteurs sont nécessaires pour étudier les matériaux sensibles au faisceau électronique tels que la matière organique ou les silicates hydratés. Ils permettront d’avoir accès à leurs caractéristiques chimiques, spectrales et structurales à l’échelle nanométrique. Nous chercherons également à mettre au point de nouveau modes d’acquisition des données, permis par le traitement de données volumineuses. Les outils et méthodes élaborés pour ce projet pourront ensuite être appliqués à l’ensemble des matériaux « sensibles sous le faisceau» étudiés par les différentes équipes de l’université (polymères, matériaux « biologiques », ciments, catalyseurs, etc…)

TEM-Aster, exploring asteroid rock samples in the lab

At the end of 2020, The Hayabusa2 space mission will bring back to earth, for the first time, samples from a carbonaceous asteroid (called Ryugu). This asteroid should have preserved a mixture of materials dating back from the time of solar system formation, 4.5 billion years ago. The study of these samples will allow us to better understand the ingredients and the processes at the origin of asteroids, comets and planets. The Earth and Planetary Material team at UMET is part of the international consortium which will analyze the samples and was funded by the university.

The goal is to develop the use of direct electron detectors for transmission electron microscopy in order to be able to investigate beam sensitive materials, such as organic matter or hydrated silicates. These new detectors will allow determining the chemical, spectral and structural properties of the materials at the nanometer scale. New acquisition methods based on big data processing will also be developed. The tools elaborated during this project should also be of use for other university groups studying beam sensitive materials, such as polymers, cement, biological and catalytic materials…

Pour plus de détails / more details :

 

Unité Matériaux et Transformations

Directeur :

Patrice Woisel

Directeurs adjoints :

Frédéric Affouard
Guillaume Delaplace

Secrétariat Tél :

+33 (0) 320 43 49 67

Courriel :

secretariat-umet@univ-lille1.fr

 
UMET - Unité Matériaux et Transformations
CNRS UMR 8207
Université de Lille
Bâtiment C6
59655 Villeneuve d'Ascq
France
Version 2.0
Mentions Légales - Contacter le webmaster