Français - English - Intranet
Unité Matériaux et Transformations empty space

Unité Matériaux et Transformations
CNRS UMR 8207 - Université de Lille

L'UMET développe une recherche centrée sur la science des matériaux dans des champs d'applications diversifiés pouvant viser une application directe industrielle ou la compréhension de processus élémentaires (plus...)




Unité Matériaux et Transformations

Directeur :

Patrice Woisel

Directeurs adjoints :

Frédéric Affouard
Guillaume Delaplace

Secrétariat Tél :

+33 (0) 320 43 49 67

Courriel :

secretariat-umet@univ-lille1.fr

L'UMET développe une recherche centrée sur la science des matériaux dans des champs d'applications diversifiés pouvant viser une application directe industrielle ou la compréhension de processus élémentaires (plus...)
Interreg  Interreg Imode - Innovative Multicomponent Drug Design
Interreg Allihentrop - Synthèse et mise en œuvre de revêtements à base d'ALLIages à Haute ENTROPie
CPER ARCHI-CM
ANR ECONOMICS
ANR MISMATCH -- MultIfunctional and Multi-sTimuli responsive Hydrogels
ERC Advanced Grant FireBar-Concept, Multi-conceptual design of fire barrier, A systemic approach
ANR-DFG TIMEleSS - Phase TransformatIons, MicrostructurEs, and their Seismic Signals from the Earth's mantle
ANR MADISON
ANR CLASSY
European project H2020 : GEMMA for GEneration iv Materials MAturity
RUSTINE (FUI) - Recyclage par extrUSion assisTée fluIde pour la valorisatioN de déchEts polymères
ERC Advanced Grant TimeMan, Rheology of Earth materials: closing the gap between TIME scales in the laboratory and in the MANtle
Proteinolab
ANR NanoPiC - Etude du comportement piézoélectrique multi-échelles de composites innovants micro- et nano-structurés
PYROCAT Equipe-Mixte / Etude du procédé de PYROlyse CATalytique de déchets Polymères
Interreg Valbree
ANR PLARE
ANR CAPSPIN - Implants anti-adhérents et antimicrobiens pour la chirurgie viscérale élaborés par plasma froid atmosphérique et electrospinning
Interreg SOCORRO2
INTERREG GRASS - Gazons aRtificiels Anti-feu Sûrs et durableS
Interreg_transport - Réseau TRANSfrontalier pour le développement de revêtements sol-gel POReux sur métaux pour applications Tribologiques
ANR GauguIn
Offres d'emploi, de thèse, etc
Soutenance
Mercredi 24 Février 2021 9:00
En ligne
Vincent Bouad soutient sa thèse
Liste complète

Dernières publications déposées dans LillOA

  • Y. Harmen, Y. Chhiti, F.E. M’Hamdi Alaoui, F. Bentiss, c. Jama, S. Duquesne, M. Bensitel, Thermal performance of PEG-MWCNTs composites as shape-stabilised phase change materials for thermal energy storage, Fullerenes, Nanotubes and Carbon Nanostructures 1-8 (2021), [doi: 10.1080/1536383x.2021.1887146, LillOA]
  • E.N. Primo, M. Touzin, A.A. Franco, Calendering of Li(Ni0.33Mn0.33Co0.33)O2‐based cathodes: analyzing the link between process parameters and electrode properties by advanced statistics, Batteries & Supercaps (2021), [doi: 10.1002/batt.202000324, LillOA]
  • J. Liu, Q. Zhang, Z. Chen, L. Wang, G. Ji, Q. Shi, Y. Wu, F. Zhang, H. Wang, Fabrication of fine grain structures in Al matrices at elevated temperature by the stimulation of dual-size particles, Materials Science and Engineering: A 805, 140614 (2021), [doi: 10.1016/j.msea.2020.140614, LillOA]
  • S. Khelissa, A. Gharsallaoui, A. Fadel, A. Barras, c. Jama, F. Jbilou, N.-E. Chihib, Microencapsulation of benzalkonium chloride enhanced its antibacterial and antibiofilm activity against Listeria monocytogenes and Escherichia coli, Journal of Applied Microbiology (2021), [doi: 10.1111/jam.15010, LillOA]
  • P.-M. Zanetta, H. Leroux, C. Le Guillou, B. Zanda, R. Hewins, Nebular thermal processing of accretionary fine-grained rims in the Paris CM chondrite, Geochimica et Cosmochimica Acta 295, 135-154 (2021), [doi: 10.1016/j.gca.2020.12.015, LillOA]
Voir la liste complète
Février 2021 - Sars-Cov-2 : des masques qui s’auto-décontaminent
Les masques virucides de l'UMET. Sars-Cov-2 : des masques qui s’auto-décontaminent

Des recherches menées par les équipes de Bernard Martel au sein de l'équipe Ingénierie des Systèmes Polymères du laboratoire UMET, et Nicolas Blanchemain, de l’unité Systèmes avancés de délivrance de principes actifs (ADDS), ont permis la mise au point et la commercialisation de nouveaux types de masques filtrants et décontaminants, qui non seulement piègent les virus, mais aussi les désactivent. Ils permettent de réduire la charge virale de 99,9 % en moins de 5 minutes. Ainsi automatiquement décontaminés, leur manipulation est beaucoup moins contraignante. Conformes aux normes de filtration et certifiés comme dispositifs médicaux, ces masques sont destinés en priorité aux personnels soignants et aux malades de la Covid-19 en milieu hospitalier. 

L’intérêt du procédé mis au point par les deux équipes lilloises est qu’il permet de rendre virucide la couche filtrante des masques, constituée de fibres très fines (« non tissé en polypropylène ») sans détériorer ses propriétés filtrantes et de manière industrialisable. Il consiste à fixer sur les fibres des molécules en forme d’anneau, constituées de sucres et appelées cyclodextrines. C’est dans ces « cages » que viennent se piéger les molécules virucides, qui restent donc dans la couche filtrante.

L’agent virucide utilisé est efficace non seulement contre les virus similaires au Sars-Cov-2 mais aussi contre d’autres virus et des bactéries, comme le staphylocoque doré ou Escherichia coli. Ces masques virucides pourraient donc diminuer fortement le risque de contracter une infection par voie respiratoire à l’hôpital, par exemple. Le procédé, appelé CIDALTEX®, est exploité aujourd’hui par la société française Bioserenity pour la fabrication de ses masques virucides. Il a fait très récemment l’objet d’un dépôt de brevet aux États-unis.

Pour plus d'informations :

 
Novembre 2020 - Installation de la nouvelle presse multi-enclumes
La presse multi-enclumes de Institut Michel-Eugène Chevreul à Lille

Le plateau « Hautes Pressions » de l'Institut Michel-Eugène Chevreul s'est équipé d'une presse multi-enclumes. Cet appareil permet de générer des pressions allant jusque 26 GPa pour des températures pouvant atteindre 2000°C sur des échantillons millimétriques.

Les applications des presses multi-enclumes sont multiples: synthèse de nouveaux matériaux, études des équilibres de phases, des courbes de fusion, et transformations cristallines, mesure de propriétés élastiques ou électriques, etc. Cet équipement pourra servir, par exemple, aux études de minéraux du manteau profond pour l'équipe Matériaux Terrestres et Planétaires, à des synthèses de composés pour l'équipe Matériaux Moléculaires et Thérapeutiques, ou encore l'exploration de synthèse de nouveaux matériaux dans l'équipe de Chimie du Solide de l'UCCS.

La presse multi-enclumes du plateau « Hautes Pressions » repose sur un bâti et un vérin hydraulique fournissant une poussée de 1000 tonnes, construit par la Société Savoisienne de Vérins Hydrauliques, ainsi qu'un outil (module de type Walker) et un système de chauffe fournis par la société Voggenreiter.

L'ensemble a été financé par le programme CPER Archi-CM de l'Institut Michel-Eugène Chevreul, l'Unité de Catalyse et de Chimie du Solide (ANR AMANTS), et l'Unité Matériaux et Transformations.

Pour plus d'information :

 
Octobre 2020 - Formation CNRS : Microanalyse élémentaire des solides par microsonde électronique
Formation CNRS : Microanalyse élémentaire des solides par microsonde électronique, 5 au 7 octobre 2020.

Pour la deuxième année consécutive, la formation CNRS entreprise « Microanalyse élémentaire des solides par microsonde électronique » a eu lieu au sein de l’UMET, du 5 au 7 octobre 2020. Cette formation utilise les appareils de la plateforme de microscopie électronique de la Fédération Chevreul : la microsonde Cameca SX100 localisée au bâtiment C7 et le MEB JEOL JSM7800F localisé au bâtiment C6. La formation s’est ouverte cette année avec 2 stagiaires du CNRS et de Saint-Gobain Recherche.

Les intervenants de cette formation sont Hugues Leroux pour la partie cours sur les « interactions électrons/matière », Ahmed Addad et Alexandre Fadel pour la partie « analyses par spectrométrie EDX » et Séverine Bellayer pour la partie « analyse par microsonde électronique ».

Pour plus d’informations :

 
Octobre 2020 - COUSUMAIN, un laboratoire commun entre l'université de Lille et l'entreprise COUSIN BIOTECH
COUSUMAIN, un laboratoire commun entre l'université de Lille et l'entreprise COUSIN BIOTECH

L'équipe ISP, dans le cadre de sa thématique de recherche sur les polymères pour le biomédical développe une collaboration avec l'entreprise Régionale COUSIN BIOTECH de Wervicq-Sud depuis 2008. Cette collaboration a pour but de conférer des propriétés améliorées (activité anti bactérienne, antalgique, ) aux implants textiles fabriqués chez Cousin Biotech (ligaments artificiels, brides, meshes de hernie etc.).

L'équipe du Pr Bernard Martel est chargée d'apporter ces nouvelles fonctionnalités aux textiles par ses compétences en chimie et en mise en forme des matériaux, tandis que  l'Unité INSERM U1008 du Pr Nicolas Blanchemain se concentre sur la caractérisation biologique des implants (cytocompatibilité et biocompatibilité) et sur l'étude de leur bio-activité.

En 2019, ce trio a obtenu un financement de l'I-Site Université de Lille-Nord Europe et du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) suite à l'appel à projet Equipe Mixte Laboratoire Entreprise. Francois Aubert, ancien doctorant issu des deux Laboratoires UMET et INSERM U1008, a été recruté en tant que chef de projet au sein de l'équipe R&D de Cousin Biotech. Dans cette vidéo, il présente ce projet de Laboratoire Commun nommé COUSUMAIN.

Pour plus de détails :

 

Unité Matériaux et Transformations

Directeur :

Patrice Woisel

Directeurs adjoints :

Frédéric Affouard
Guillaume Delaplace

Secrétariat Tél :

+33 (0) 320 43 49 67

Courriel :

secretariat-umet@univ-lille1.fr

 
UMET - Unité Matériaux et Transformations
CNRS UMR 8207
Université de Lille
Bâtiment C6
59655 Villeneuve d'Ascq
France
Version 2.0
Mentions Légales - Contacter le webmaster