Français - English
Unité Matériaux et Transformations empty space

Unité Matériaux et Transformations
CNRS UMR 8207 - Université de Lille

Les nouvelles de l'UMET

2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - Toutes
Novembre 2014 - MINTEM 2014
Les participants à l'école MINTEM 2014, du 3 au 7 novembre 2014 à Villeneuve d'Ascq

 The third edition of the MINTEM school organized by the SFMC and the SFμ at the UMET laboratory, was held from the 3rd to the 7th of November 2014 at the University Lille 1. 15 participants came from France, Germany, Hungary and Spain have attended the school. Practical sessions were held during the morning at the FEI Tecnai 20-G2 TEM from the Centre Commun de Microscopie de Lille and the JEOL JEM-2100 from the Centre Commun de Mesures Imagerie Cellulaire. Lectures were given during the afternoon sessions. Next edition of the school is planned in 2016!

We thank our supports for their contribution to the success of the school!

The web site of the school: http://umet.univ-lille1.fr/Animation/MinTem/

 
Novembre 2014 - Un chercheur de l'UMET reçoit une récompense internationale
La médaille Dana de la Mineralogical Society of America

La Société Américaine de Minéralogie  (Mineralogical Society of America) a choisi de décerner la médaille Dana à Patrick Cordier, professeur à l'Université Lille 1 et chercheur à l'UMET.

La médaille Dana a pour but de reconnaitre une contribution scientifique significative et une recherche originale en minéralogie. Elle est destinée à des scientifiques au coeur de leur carrière. Elle est décernée annuellement depuis 2001 et a une vocation internationale. Patrick Cordier est le premier chercheur français à recevoir cette récompense.

La cérémonie de remise de médaille aura lieu en décembre 2015 lors du congrès d'automne de l'American Geophysical Union, à San Francisco.

Pour en savoir plus :

 
Mai 2014 - Le caoutchouc de demain
Une image AFM en contraste de phases des échantillons de caoutchouc de demain.

Une équipe de chercheurs de l’Unité de Catalyse et de Chimie du Solide et de l'UMET menée par le professeur Philippe ZINCK a mis au point une nouvelle classe d’élastomères thermoplastiques par une technique de polymérisation avancée. Cette famille de matériaux présente les propriétés du caoutchouc tout en y alliant la possibilité d’être mis en œuvre. Leur microstructure particulière leur confère en effet un caractère soluble et fusible, contrairement aux caoutchoucs classiques.

La méthodologie de polymérisation développée par les chercheurs de Lille 1 offre la possibilité nouvelle de contrôler très finement la microstructure et les propriétés de ce polymère fonctionnel, et notamment la température à laquelle le matériau passe d’un état fondu à celui de caoutchouc. Cela laisse présager des applications intéressantes dans le domaine des matériaux thermoformés et des polymères à mémoire de forme.

Ces travaux sont parus dans la revue Angewandte Chemie (2014, 53, 4638-4641). La méthodologie de polymérisation qui a permis d’accéder à ce type de matériau a par ailleurs fait l’objet d’un article de revue par ces mêmes auteurs dans Chemical Reviews (2013, 113, 3836-3857).

Pour plus de détails :

  • le chercheur de l'UMET impliqué : G. Stoclet ;
  • le porteur de l'étude : Philippe Zinck, de l'UCCS ;
  • l'article en question : A. Valente, G. Stoclet, F. Bonnet, A. Mortreux, M. Visseaux, P. Zinck, Isoprene-Styrene Chain Shuttling Copolymerization Mediated by a Lanthanide Half-Sandwich Complex and a Lanthanidocene: Straightforward Access to a New Type of Thermoplastic Elastomers, Angewandte Chemie International Edition 53 pp. 4638-4641 (2014) [doi: 10.1002/anie.201311057].
 
Mai 2014 - Un chercheur de l'UMET nommé à l'Institut Universitaire de France
Un chercheur de l'UMET nommé à l'Institut Universitaire de France

Sébastien Merkel, professeur à l'UFR de physique et chercheur dans l'équipe de Physique des Minéraux vient d'être nommé nommé membre junior de l'Institut Universitaire de France pour une durée de 5 ans.

L'Institut universitaire de France a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l’interdisciplinarité. Des enseignants-chercheurs sont nommés chaque année membres de l’IUF, après examen de leur candidature par un jury international, qui apprécie la qualité de leur travail scientifique et de leur projet de recherche.

Le statut de membre de l’IUF permet à l’établissement où exerce l’enseignant-chercheur de recevoir des moyens, que ce dernier pourra utiliser dans le cadre du projet de recherche pour lequel il a été distingué, ces moyens prenant la forme d'un crédit scientifique, d'une prime d'excellence, et d'une décharge d'une partie de ses services d’enseignement.

Pour plus d'informations :

 
Mai 2014 - Offres de thèses

La liste des thèses proposées en 2014 à l'UMET est maintenant disponible. Les sujets sont classés par ordre de priorité. Tous ne sont pas financés. Les détails des projets de recherche et types de financement sont précisés dans la page ci-dessous. Les candidats sont invités à contacter les encadrants au plus vite pour préparer leur dossier.

Détails :

Avril 2014 - Un article de l’équipe ISP de l’UMET sélectionné comme « Very Important Paper » a fait la couverture d'Angewandte Chemie
La couverture de Angewandte Chemie avec les travaux de l'UMET.

Dans le cadre du projet ANR STRAPA (Multistimuli Responsive Macromolecular Assemblies in aqueous media), des chercheurs de l’équipe ISP ont mis au point un matériau supramoléculaire dit « intelligent » capable d’évaluer et de mémoriser différentes températures en solution. A l’instar des systèmes électroniques de mesure de températures, ce système supramoléculaire peut-être également reprogrammé. Enfin, le principe de la mesure est fondé sur un effet thermochrome et permet aussi une lecture visuelle de la température.

Pour plus d'informations :

 
Mars 2014 - Advanced Materials & Pharmaceutical Technologies
Advanced Materials and Pharmaceutical Technologies 2014, July 9-11 2014, Lille, France

Le colloque Advanced Materials & Pharmaceutical Technologies se tiendra dans les locaux de Polytech, sur la campus de l'Université Lille 1, du 9 au 11 juillet 2014. Il est organisé par Frédéric Affouard, du laboratoire, dans le cadre du réseau AMPTEC (Advanced Materials and Pharmaceutical TECHnologies).

Ce colloque offrira un forum pour de riches échanges scientifiques et technologiques entre chercheurs en sciences fondamentales & appliquées de l’industrie pharmaceutique ou universitaires et professionnels de la santé sur les thèmes suivants :

  • Matériaux avancés (états amorphes, co-cristaux) ;
  • Biomédicaments ;
  • Nouvelles approches en formulation et caractérisation des produits pharmaceutiques ;
  • Médicaments à libération contrôlée ;
  • Biomatériaux actifs et dispositifs médicaux ;
  • Nano-médecine ;
  • Approches numériques et théoriques.

Pour plus d'informations :

 
Mars 2014 - Physical manipulation, characterization and formulation of pharmaceuticals, 16-20 June 2014, Val Joly, France
Physical manipulation, characterization and  formulation of pharmaceuticals, 16-20 June 2014, Val Joly, France

Le réseau AMPTEC (Advanced Materials and Pharmaceutical TECHnologies), porté par Frédéric Affouard, du laboratoire, organisera une école thématique CNRS intitulée « Physical manipulation, characterization and formulation of pharmaceuticals » 16 au 20 juin 2014 au Val Joly. Cette école fournira aux participants les connaissances fondamentales de la science des matériaux sous-jacentes à la recherche en formulation pharmaceutique. Nous nous intéresserons plus particulièrement aux différents matériaux utilisés dans les domaines pharmaceutiques et alimentaires, leurs états physiques, les spécificités de leurs modes de préparation et de transformation induites par les contraintes inhérentes aux processus industriels.

The AMPTEC (Advanced Materials and Pharmaceutical TECHnologies) cluster, lead by Frédéric Affouard from the UMET laboratory, will organize a training school entitled "Physical manipulation, characterization and formulation of pharmaceuticals" from 16 to 20 June 2014 at the Val Joly site (59132 Eppe-Sauvage, Nord, France). This school will provide participants with the fundamentals of materials science underlying the research pharmaceutical formulation. It will focus on: the different materials used in the field of pharmacy and food, their physical states, their specific modes of preparation and transformation induced by the typical constraints imposed by industrial processes.

For more information / pour plus d'information :

 
Mars 2014 - Une publication de l'UMET dans les highlights de l'ESRF
Textures de compression observées expérimentalement (a) et simulées (b) pour la phase D à 48 GPa et contrainte maximale supportée at 300 K par les phases minéralogiques présentes dans une plaque en subduction (c).

Une publication d'Angelika Rosa, post-doctorante à l'UMET, a été sélectionnée pour les highlights 2013 de l'ESRF. Cette publication résulte de travaux effectués pendant sa thèse à l'ETH Zürich sous la direction de Carmen Sanchez Valle et en collaboration avec Sébastien Merkel.

Dans ces travaux, Angelika Rosa s'intéresse au comportement plastique de la phase D à des pressions correspondants à une plaque en subduction dans la zone de transition, entre 410 et 660 km de profondeur, et en dessous. Les mesures expérimentales réalisées à l'ESRF lui permettent de déterminer les mécanismes plastiques de cette phase, de montrer que la phase D est la plus facilement déformable dans ces conditions, et qu'elle pourrait y accomoder la majeure partie de la déformation.

Ces mesures sont aussi importantes pour la compréhension du cycle de l'eau en profondeur. En effet, on suspecte que l'intérieur de la terre pourrait contenir trois fois plus d'eau que sa surface. En profondeur, l'eau est incorporée au sein de strutures cristallines telles que la phase D. Elle joue un rôle critique lors de la convection mantellique, les erruptions volcaniques, ou les séismes. A l'aide d'observation sismiques et des résultats de cette étude, Angelika Rosa estime par exemple que dans la zone de subduction de Tonga, un minimum d'1,2 % d'H2O en poids est transporté sous les 700 km de profondeur, soit beaucoup plus que précédemment estimé.

Pour plus d'informations :

 
Février 2014 - Un nouveau mécanisme pour expliquer l’écoulement des roches dans le manteau terrestre
Cartographie de densité de disclinaisons dans un échantillon d'olivine polycristalline déformée expérimentalement.

Un type de défauts cristallins, jusqu’ici ignoré, permet d’expliquer comment le minéral le plus abondant du manteau supérieur de la Terre se déforme dans la nature sous l’effet des contraintes tectoniques. Cette issue au « paradoxe de la déformation de l’olivine », publiée dans Nature le 27 février, devrait conduire à une meilleure compréhension  de la dynamique de l’intérieur de notre planète, de l’échelle atomique à celle des vastes mouvements de convection qui brassent le manteau.

A l’échelle des temps géologiques, les minéraux, solides, du manteau terrestre se déforment à la manière des liquides visqueux. Ce comportement est généralement décrit comme résultant du déplacement de défauts cristallins appelés dislocations qui, glissant dans certains plans constituent ce que l’on appelle des systèmes de glissement. Pourtant, cette explication bute sur le fait que l’olivine, le minéral qui constitue 60 à 70 % du manteau supérieur, possède une structure cristalline qui ne permet pas d’activer assez de systèmes de glissement pour rendre compte des déformations observées dans la nature.

Patrick Cordier, chercheur à l’UMET et lauréat du projet ERC advanced grant RheoMan propose avec ses collègues de Montpellier et de Metz qu’une autre famille de défauts cristallins, appelés désinclinaisons, fournissent la contribution manquante à la déformation de l’olivine. Bien que, comme les dislocations, les désinclinaisons aient été proposées théoriquement il y a une centaine d’années, elles n’ont été mises en évidence que très récemment dans les métaux. En se basant sur des mesures locales d’orientations cristallines (EBSD) obtenues en microscopie électronique à balayage, Patrick Cordier et ses collègues montrent que les désinclinaisons sont bel et bien présentes dans des échantillons d’olivine déformées au laboratoire, mais aussi dans la nature. En combinant ces observations avec un modèle numérique de déformation incluant ces défauts, les auteurs de ce travail montrent que les désinclinaisons constituent le mécanisme qui manquait pour expliquer la manière dont se déforme l’olivine et donc comprendre les écoulements des roches dans le manteau terrestre.

Pour en savoir plus :

 
Janvier 2014 - Journée des doctorants
Les doctorants de la journée des doctorants 2014 de l'UMET

Le vendredi 24 Janvier 2014, a eu lieu la journée des doctorants de l’UMET. C’est à l’école Polytech’Lille (Amphi Migeon) de 8h45 à 17h20 que 45 des 65 doctorants de l’UMET ont présenté, devant l’ensemble du personnel UMET, leur sujet de thèse, son contexte, et quelques résultats.

Cette journée, la quatrième de ce genre depuis la création de l’UMET, a été l’occasion de découvrir ou re-découvrir ce qui est développé au laboratoire par les doctorants. C’est une journée d’échanges entre les doctorants, les chercheurs et enseignant-chercheurs, les ITA-BIATSS. Ce fut l’occasion de se donner des idées, et d’éventuellement créer des synergies et collaborations.

Le laboratoire remercie tous les participants à cette journée, les services communs pour leur aide, sans oublier Ingrid Proriol Serre et Maxime Delbove pour l'organisation de la journée, et vous donne rendez-vous pour la prochaine édition, en 2015!

 
Janvier 2014 - Journée des doctorants
Le planning de la journée des doctorants de l'UMET, le 24 janvier 2014

Le vendredi 24 Janvier 2014, aura lieu la journée des doctorants de l’UMET. C’est à l’école Polytech’Lille (Amphi Migeon) de 8h45 à 17h20 que 45 des 65 doctorants de l’UMET présenteront, devant l’ensemble du personnel UMET, leur sujet de thèse, son contexte, et quelques résultats.

Cette journée, la quatrième de ce genre depuis la création de l’UMET, sera l’occasion de découvrir ou re-découvrir ce qui est développé au laboratoire par les doctorants. C’est une journée d’échanges entre les doctorants, les chercheurs et enseignant-chercheurs, les ITA-BIATSS. C’est l’occasion de se donner des idées, et d’éventuellement créer des synergies et collaborations.

Pour plus de détails :

 
 
UMET - Unité Matériaux et Transformations
CNRS UMR 8207
Université de Lille
Bâtiment C6
59655 Villeneuve d'Ascq
France
Mentions Légales - Contacter le webmaster