Français - English
Unité Matériaux et Transformations

Unité Matériaux et Transformations
CNRS UMR 8207 - Université de Lille

Directeur : Alexandre Legris

Directeur adjoint : Patrice Woisel

Secrétariat Tél : +33 (0) 320 43 49 67
Fax : + 33 (0) 320 43 65 91
Courriel: secretariat-umet@univ-lille1.fr

Les nouvelles de l'UMET

2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - Toutes
Novembre 2013 - Le projet de cluster AMPTEC (Advanced Materials and Pharmaceutical TEChnologies) retenu par le programme INTERREG IV A des 2mers
Le projet de cluster AMPTEC (Advanced Materials and Pharmaceutical TEChnologies) retenu par le programme INTERREG IV A des 2mers

Le cluster permettra de consolider, valoriser et diffuser les résultats des partenaires des projets des 2 mers IDEA (Improving Drugs Efficacy and Availability)(Porteur IDEA: M. Descamps)  et MultiDES (Development of a multifunctional drug eluting stent) (chercheur UMET impliqué dans MULTI! DES : B. Martel) et d'élargir leur impact sur la zone transfrontalière et au-delà.  L'expertise des partenaires impliqués porte sur de nombreux domaines : la science des matériaux, les technologies pharmaceutiques et les dispositifs médicaux.

Le cluster AMPTEC est motivé par la présence dans la zone géographique des 2 mers de chercheurs internationalement reconnus qui souhaitent mener ensemble un projet novateur en unissant leurs forces et en mettant en commun leurs compétences respectives. Il regroupe les universités de Lille1 et Lille2, Cambridge, Gand, Greenwich, East Anglia, le Pôle Nutrition Santé Longévité, la PME flamande SEPS PHARMA et plusieurs partenaires associées : entreprises NOVITOM et CRYSTAL DELIVERY, pôle de compétitivité UP-TEX, Ashford & St Peter’s Hospitals NHS et UCL London.

Les partenaires souhaitent mutualiser leurs capacités de recherche et leurs équipements de pointe pour répondre à un besoin énorme de développement de nouveaux produits pharmaceutiques à l'état solide avec des propriétés améliorées : biodisponibilité, efficacité, sécurité, stabilité chimique et physique. Les partenaires s’associent pour répondre à ces nouveaux défis dans le développement pharmaceutique et médical à l’aide de technologies optimisées telles que la production de nanoparticules, l'utilisation de dispersions solides, de co-cristaux et de dispositifs implantables.

A cet effet, les partenaires du cluster publieront une brochure multilingue décrivant leurs activités de recherche, de développements technologiques et de formation et organiseront une conférence internationale à Lille (Juillet 2014) avec la participation d'éminents scientifiques, de chercheurs du secteur industriel et des autorités locales. Trois écoles de formation seront aussi organisées en Belgique (Mai 2014), en France (Juin 2014) et au Royaume-Uni (Juillet 2014) et impliqueront des cours magistraux et des formations pratiques en laboratoire dans la production, la caractérisation des matériaux et les techniques de formulation.

Contact :

 
Septembre 2013 - Des tremblements de terre profonds reproduits à haute pression et température au laboratoire
Des tremblements de terre profonds reproduits à haute pression et température au laboratoire

Nadege Hilairet, chercheuse à l’UMET, est co-auteur d’une publication dans la prestigieuse revue Science du 20 septembre 2013. Les auteurs pensent avoir reproduit expérimentalement le mécanisme physique à l'origine des séismes profonds (>300 km) en utilisant des technologies de pointe dans les domaines de l’enregistrement micro-acoustique, de la déformation des matériaux en conditions extrêmes, et la caractérisation in-situ par le rayonnement synchrotron.

De nos jours, la physique des séismes superficiels est relativement bien décrite par les théories de la rupture et du glissement sur les failles. Cependant, celle-ci ne s’applique plus dans le cas des séismes profonds, dont les hypocentres sont compris entre 400 et 700 km de profondeur. La pression y excède cent mille bars et la friction sur un plan de faille devient énorme : une fracture ne peut pas glisser, ni donc rayonner d’ondes sismiques. Une théorie émergée il y a une cinquantaine d’années propose que les transformations de phases sous contrainte de l'olivine ((Mg,Fe)2SiO4), principal minéral constituant du manteau terrestre, sont à l'origine de ces tremblements de Terre profonds. Toutefois, cette hypothèse demeurait activement débattue du fait de l’absence d’un modèle physique convaincant ou de preuves expérimentales reliant transformation de phases et fracturation dans ces conditions extrêmes de pression et de température.

Les expériences, réalisées sur une des lignes synchrotron de l’Advanced Photon Source (Argonne, Ilinois, USA), ont consisté à déformer une roche synthétique constituée de cristaux d’olivine de germanium (Mg2GeO4), un analogue structural de l’olivine naturelle. Les chercheurs ont observé que la transformation vers la forme de plus haute pression peut s’accompagner de la nucléation et propagation de fractures, suffisamment rapide pour émettre des ondes ultrasoniques. Bien qu’émises par des fractures millimétriques ces ondes présentent de remarquables points communs avec les séismes profonds. Notamment la distribution entre le nombre d’événements acoustiques et leur magnitude suit la loi de Gutenberg-Richter, une loi statistique observée universellement en sismologie. D’autre part, une fracture initiée dans l’échantillon n’est jamais réactivée, ce qui rappelle une caractéristique unique des séismes profonds, à savoir la quasi-absence de répliques.

Les résultats de ces travaux sont publiés dans le dernier numéro de la prestigieuse revue Science, le 20 septembre 2013.

Pour en savoir plus :

 
Septembre 2013 - Réunion de lancement du projet RheoMan
Réunion de lancement du projet RheoMan

L'université Lille1 organise une journée scientifique à l’occasion du lancement du projet RHEOMAN. Cette journée se tiendra à l'amphithéâtre Migeon de Polytech Lille le jeudi 12 septembre 2013 de 14 h à 16 h.

Ce projet, porté par Patrick Cordier, responsable de l’équipe « Physique des minéraux » de l’Unité Matériaux et Transformation, s'est vu octroyer une subvention de près de 2,5 millions d’euros par le Conseil Européen de la Recherche. Il porte sur la déformation des roches du manteau terrestre.

Programme de la journée :

  • 14h00 : Accueil
  • 14h15 : Rheo Man : sous le manteau, les atomes...
    Patrick Cordier, présentation du projet scientifique
    Alexandre Legris, Importance de la modélisation multi-échelles
    Jean-Marc Lefebvre, Point de vue de la fédération Chevreul
    Philippe Mathieu, Vice-Président Délégué Technologies de l’Information et de la Communication
  • 15h00 : Allocutions
    Philippe Rollet, Président de l’Université Lille 1
    Françoise Paillous, Déléguée Régionale CNRS Nord-Pas de Calais et Picardie
    Cathy Buquet, Déléguée Régionale à la Recherche et à la Technologie
    Sandrine Rousseau, Vice-Présidente en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche au Conseil Régional Nord-Pas de Calais
  • 15h45 : Cocktail

Pour plus d'information :

 
Juin 2013 - Poste d'Ingénieur de Recherche CNRS
Poste d'Ingénieur de Recherche CNRS

Le Centre Commun de Microscopie de la Fédération Chevreul recrute un Ingénieur de Recherche CNRS en Microscopie Electronique en Transmission et Sciences des Matériaux pour la rentrée 2013. La personne recrutée assurera la mise en œuvre de travaux de caractérisation avancée par Microscopie Electronique en Transmission et contribuera aux nouveaux développements méthodologiques.

Pour plus d'information :

  • Profil détaillé et procédures de recrutement, sur le site du CNRS : http://www.dgdr.cnrs.fr/drhita/concoursita/ ;
  • Concours n°9 dans la catégorie "Analyse chimique - Sciences des matériaux - Synthèse chimique - Biomolécules", deuxième poste ;
  • Date limite de candidature : 27 juin 2013.
 
Juin 2013 - Physique des systèmes complexes
Physique des systèmes complexes

Jean-Louis Farvacque, ancien professeur au laboratoire sortira un nouveau livre intitulé « Physique des systèmes complexes », le 25 juin 2013, aux éditions Ellipses.

Les concepts fondamentaux de la physique ont été élaborés à partir d'observations faites dans des situations expérimentales les plus simples possibles. En effet, il aurait été impossible d'expliquer d'emblée le mouvement d'un parachute sans avoir au préalable étudié la chute des corps, puis ultérieurement le rôle des forces de frottement, etc. Les physiciens considèrent que leurs lois ont cependant une portée universelle et doivent pouvoir expliquer tous les systèmes rencontrés dans l'univers, aussi complexes soient-ils. Seulement, même si le comportement de chaque particule d'un système complexe est régi par ces lois, leur trop grand nombre rend matériellement inexploitable l'étude de leur comportement individuel ce qui, de toute façon, serait inutile puisqu'au niveau macroscopique nous ne percevons que l'effet de leur comportement moyen.

L'objectif de cet ouvrage consiste à montrer comment il est possible de partir des lois fondamentales pour aboutir à la description thermodynamique, statistique, voire phénoménologique du comportement des systèmes complexes constitués de gaz, de solides déformables ou non, de liquides, puis enfin le comportement des ondes électromagnétiques dans la matière. Le contenu est particulièrement adapté à la licence de physique et devrait être utile autant aux étudiants qu'aux professeurs désireux d'acquérir une vision synthétique.

Ce livre fait suite à l'ouvrage « L'évolution des concepts de la physique de Newton à nos jours » publié par l'auteur aux éditions Ellipses.

Pour plus de détails :

 
Juin 2013 - GFP-BPG 2013, du 18 au 21 novembre 2013, Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles, Roubaix
GFP-BPG 2013,  du 18 au 21 novembre 2013, Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles, Roubaix

Le colloque annuel du Groupement Français d’Études et d’Applications des Polymères (GFP) est le congrès français majeur dans le domaine des polymères. Cette année, le colloque est organisé en partenariat avec nos collègues/partenaires belges du Belgian Polymer Group (BPG), d’où l’intitulé GFP-BPG 2013. Ce colloque se déroulera du 18 au 21 novembre 2013 dans les locaux de l’ENSAIT - Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles, à Roubaix.

L’objectif principal du GFP/BPG 2013 est de réunir pour quelques jours 200 chercheurs provenant d’horizons divers, pays, universités, établissements publics de recherche, ou industries afin de
faire un état de l’art des dernières avancées dans le domaine des polymères.

Pour plus d'informations :

 
Mai 2013 - Comment ça se fait que l’eau se transforme en petite boule sur une plaque électrique très chaude ?
Comment ça se fait que l’eau se transforme en petite boule sur une plaque électrique très chaude ?

Tous les dimanches à 19h30 dans l'émission « les P’tits Bateaux » sur France Inter, de jeunes auditeurs posent des questions à des spécialistes passionnés et passionnants. A l'occasion des 15 ans de l'émission, Noëlle Bréham et Marjorie Devoucoux ont rassemblé dans un livre 100 questions et leurs réponses... directement issues de l'émission.

Patrick Cordier, du laboratoire, intervient régulièrement à l'antenne et répond à la question 30 de l'ouvrage « Comment ça se fait que l’eau se transforme en petite boule sur une plaque électrique très chaude ? », posée par Théo, 8 ans. 

Pour plus d'informations :

 
Mai 2013 - Conférence de cloture du projet européen 4A 2-mers IDEA
Conférence de cloture du projet européen 4A 2-mers IDEA

La conférence de cloture du projet européen 4A 2-mers IDEA - IMPROVING DRUG EFFICACY AND AVAILABILITY - se tiendra à Villeneuve d'Ascq les 20 et 21 juin 2013.

Cette conférence est organisée à l'occasion de la clôture du projet de  coopération transfrontalière INTERREG 4A 2Mers "Improving Drugs Efficacy and Availability" dont les partenaires  appartiennent aux universités de Lille1, Lille2, Cambridge, Gand, East-Anglia et à une PME de Gand SEPS Pharma. Elle vise à réunir des  participants issus du milieu universitaire et de l'industrie impliqués  dans des activités interdisciplinaires en science des matériaux et en pharmacie. Cette conférence portera sur les derniers développements et  innovations dans le domaine, notamment ceux obtenus dans le cadre du projet IDEA et permettra de discuter de nouvelles stratégies, des orientations et des opportunités au niveau européen.

La conférence est ouverte aux chercheurs du monde universitaire et de  l'industrie et au grand public intéressé par ce sujet scientifique. Elle aura lieu le 20-21 Juin 2013 au "Café Culture" de l'Université Lille1 à Villeneuve d'Ascq, France. Afin de permettre aux jeunes scientifiques de participer à la conférence, il ne sera pas demandé de frais d'inscription.

Pour plus d'informations :

 
Mars 2013 - Offres de thèse

En 2013, l'UMET cherche à recruter dix nouveaux doctorants sur les sujets suivants. Les détails des projets de recherche et types de financement sont précisés dans la page ci-dessous. Les candidats sont invités à contacter les encadrants au plus vite pour préparer leur dossier.

Détails :

Mars 2013 - EMLG - JMLG annual meeting 2013 - Global perspectives on the structure and dynamics of liquids and mixtures: Experiment and simulation
EMLG - JMLG annual meeting 2013 - Global perspectives on the structure and dynamics of liquids and mixtures: Experiment and simulation

L'European Molecular Liquids Groups (EMLG) et le Japanese Molecular Liquids Groups  (JMLG) tiendront leur conférence annuelle  du 9 au 13 Septembre 2013 à l'Université de Lille 1 à Villeneuve d'Ascq. L'EMLG et le JMLG rassemblent des chercheurs travaillant en physique,  chimie et  biologie sur les fluides moléculaires. Le groupe européen a été fondé en  1982 et a été rejoint par le groupe japonais en 1996.

Cette conférence aura pour objectif de présenter les travaux expérimentaux, théoriques et numériques les plus récents dans les domaines suivants:

  • Liquides et solutions dans des conditions normales et supercritiques ;
  • Liquides ioniques et leurs mélanges ;
  • Clathrates ;
  • Liquides sous-refroidis et verres ;
  • Matériaux biologiques.

Pour plus d'informations :

 
Mars 2013 - Journée d'échanges Chevreul-IEMN
Journée d'échanges Chevreul-IEMN

Une journée d'échange entre l'IEMN et la Fédération Chevreul se déroulera le jeudi 7 mars, dans les locaux de Polytech. Les objectifs de cette journée seront de

  • Permettre une meilleure connaissance de ce qui se fait en recherche à l’IEMN et dans les laboratoires qui composent la Fédération Chevreul (UMET, UCCS, LASIR, MSAP, EA-CMF) ;
  • Permettre aux enseignants/chercheurs , chercheurs et ITA-BIATOS de mieux se connaitre ;
  • Croiser les expertises et encourager les idées de projets transversaux.

L'accueil est prévu à 8h30. Le matin se tiendront des présentations. L'après-midi, les participants se répartiront pour travailler en ateliers sur les thèmes de recherche identifiés et potentiellement collaboratifs. La journée se finira par un pot de l'amitié à 17h30.

Pour plus d'informations :

 
Janvier 2013 - Journée des doctorants
Journée des doctorants

Le 17 janvier s'est tenue la troisième journée des doctorants de l'UMET. La quarantaine de présentations fut l'occasion de constater la diversité et la créativité des différentes composantes du laboratoire.

Les participants ont pu apprécier la qualité des prestations de chacun des doctorants et la participation importante des membres du laboratoire aux cours des séances de questions et réponses. Cette journée fut aussi l'occasion de constater l'émergence d'importantes synergies et collaborations au sein de l'unité dont la formation reste récente.

Les membres du laboratoire souhaitent aussi remercier :
Pour plus d'informations :
 
Janvier 2013 - L'UMET prend le métro!
L'UMET prend le métro!

Du 21 décembre 2012 au 15 février 2013, le CNRS propose aux voyageurs de la RATP une fenêtre ouverte sur les recherches extrêmes menées dans ses laboratoires : objets d'études lointains ou profonds, instruments ultrasensibles ou puissants, expériences extrêmes… Conçue par le CNRS, cette fresque inédite réunit de superbes clichés saisis pour l'essentiel par des chercheurs.

Le temps d'un voyage, sur les 134 mètres du couloir de correspondance de la station de métro (ligne 4) Montparnasse–Bienvenüe, les voyageurs s'enfonceront au cœur du noyau terrestre pour ensuite s'évader jusqu'aux galaxies les plus lointaines. Ils partiront à la découverte du vivant, des organismes adaptés aux milieux extrêmes à l'extrême complexité des êtres vivants. Enfin, pour appréhender la matière, ils exploreront les expériences de l'accélérateur de particules LHC, la plus grande machine scientifique jamais construite, et découvriront des instruments dont la conception repousse les limites techniques.

L'UMET et l'équipe de physique des minéraux apparaissent au travers d'une photo de cellule à enclume diamant, dans la sections des pressions extrêmes. Lors de votre prochain passage dans la capitale, faites un tour par la station Montparnasse–Bienvenüe pour l'admirer!

Plus d'informations:

 
Unité Matériaux et Transformations, CNRS UMR 8207, Université Lille1, Bâtiment C6, 59655 Villeneuve d'Ascq, France
Mentions Légales - Contacter le webmaster
Valid CSSValid HTML 4.01 Transitional