Français - English
Unité Matériaux et Transformations

Unité Matériaux et Transformations
CNRS UMR 8207 - Université Lille 1

Directeur : Alexandre Legris

Directeur adjoint : Hugues Leroux

Secrétariat Tél : +33 (0) 320 43 49 67
Fax : + 33 (0) 320 43 65 91
Courriel: secretariat-umet@univ-lille1.fr

Les nouvelles de l'UMET

2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - Toutes
Novembre 2011 - XIIIème Congrès Français de Génie des Procédés
XIIIème Congrès Français de Génie des Procédés

Le XIIIème Congrès Français de Génie des Procédés se déroulera à Lille du 29 novembre au 1er décembre 2011. Il est organisé par des membres du laboratoire.

Ce congrès comprendra trois conférences plénières invitées, sur les thèmes des nouveaux challenges pour le développement des procédés d’élaboration des matériaux ; sur la digestion, la nutrition et le génie des bioprocédés et enfin sur les procédés au service de la relocalisation des industries. Nous auront aussi une communication d'un invité d’honneur, sur les « procédés verts ».

D’autre part, plus de 600 communications orales ou par affiche sont attendues et aborderont les problématiques de l’élaboration des produits d’usage et matériaux ; de l’énergie et de la thermodynamique ; de l’environnement ; des procédés pour les sciences du vivant; de la modélisation, du contrôle, de la sécurité et la fiabilité des procédés ; des procédés et technologies avancés et enfin de la formation. L’innovation en Génie des Procédés sera également mise en avant au cours d’une table ronde.

Enfin, un « Forum Jeunes » à destination de nos doctorants, incluant des tables rondes ; un mur d’opportunités, un « book » de CV et d’autres activités, sera également organisé.

N'hésitez pas à consulter le site internet et à vous inscrire afin de ne pas manquer cet événement majeur dans le domaine.

Pour plus d'informations :

 
Novembre 2011 - Un nouveau modèle d'anisotropie de la graine du noyau de la Terre
Un nouveau modèle d'anisotropie de la graine du noyau de la Terre

Renaud Deguen, maintenant post-doctorant à l'université Johns Hopkins aux Etats-Unis, Philippe Cardin, de l'institut ISTerre de Grenoble, Ricardo Lebensohn, du laboratoire Los Alamos, et Sébastien Merkel, du laboratoire, proposent un nouveau modèle de formation et d'anisotropie de la graine du noyau.

La graine du noyau de la Terre est l'objet le plus caché de notre planète. C'est une boule solide de 1220 km de rayon, entourée du noyau liquide composé d'un alliage de Fer en fusion. Elle s'est formée et continue de croître par cristallisation du Fer à partir du noyau liquide qui se refroidit. Il y a plus d'une vingtaine d'années, les sismologues en ont révélé une propriété marquante, une anisotropie vis-à-vis des ondes sismiques. Les spécialistes du noyau cherchent depuis à en comprendre les causes.

Dans cette étude, les auteurs proposent que la cristallisation de la graine n'est pas homogène. Elle est refroidie par des mouvements de convection dans le noyau liquide, induisant une cristallisation plus prononcée dans la zone équatoriale. De plus, au fur et à mesure de sa croissance, le noyau liquide se concentre en éléments légers (S, O, Si, ...) si bien que le matériau qui cristallise sur la graine est lui-même de plus en plus riche en éléments légers, et donc de moins en moins dense. Ainsi la graine est stratifiée dynamiquement.

Cette stratification induit une localisation des déformations, entrainant une réorientation importante des polycristaux de fer, et ainsi une anisotropie sismique. Les auteurs montrent ensuite que, dans ce modèle, l'anisotropie dans les profondeurs de la graine est peu affectée par les défomations et résulte principalement de l'épisode de cristallisation. Plus proche de la surface, les déformations sont importantes et entrainent une réorientation importante des polycristaux de fer. L'anisotropie ainsi modélisée correspond, dans son ensemble, aux mesures sismologiques.

Pour plus d'informations :

 
Octobre 2011 - Première école franco-allemande en microscopie électronique en transmission et minéralogie
Première école franco-allemande en microscopie électronique en transmission et minéralogie

La première école MINTEM, dédiée à la microscopie électronique en transmission et minéralogie, s'est tenue à l'Université Lille 1 du 10 au 14 octobre 2011. L'école a reçu 11 participants, venant de France, Allemagne, Espagne, et Italie. Nous remercions encore nos sponsors et soutiens pour le contribution au succès de cette école : le laboratoire UMET, le CNRS, la fédération Chevreul et son Centre Commun de Microscopie, l'ENSCL, la SFMC, la DMG, et l'éditeur Springer.

Nous remercions aussi les participants et enseignants : Damien Jacob, UMET, Université Lille 1, Hugues Leroux, UMET, Université Lille 1, Nobuyoshi Miyajima, Bayerisches Geoinstitut, Université de Bayreuth, Alexandre Mussi, UMET, Université Lille 1, and K.Pollok, Institut für Geowissenschaften, Université de Jena.

Pour plus d'informations :

 
Octobre 2011 - IFMAS (Institut Français des Matériaux Agro-­Sourcés)
IFMAS (Institut Français des Matériaux Agro-­Sourcés)

Le 27 septembre, au cours d’une table ronde sur la chimie verte, le Président de la République a confirmé son soutien à la Chimie du Végétal et a exprimé l’intérêt de l’Etat pour le projet IFMAS (Institut Français des Matériaux Agro-Sourcés). Suite à cette intervention, le Commissariat Général à l’Investissement vient de confirmer que le projet IFMAS a été retenu, sous conditions, en complément des projets de première vague PIVERT et INDEED pour une sélection définitive prévue début 2012.

L’IFMAS mettra au point de nouvelles technologies pour créer des matériaux innovants à partir de ressources végétales locales, comme les céréales et la pomme de terre féculière. L’IFMAS intègrera tous les acteurs de la filière : du champ jusqu’aux peintures, revêtements et plastiques végétaux. L’IFMAS étudiera, en particulier, la transformation des matières premières et la mise en forme des plastiques végétaux en prenant en compte le recyclage et la gestion de la fin de vie des nouveaux produits manufacturés.

Ce projet implique plusieurs partenaires industriels, scientifiques, et le pôle de compétitivité MAUD. Il est porté par et implique plusieurs membres du laboratoire.

Au total, plus de 150 enseignant-chercheurs, chercheurs publics et privés travailleront au sein de l’IFMAS. De nombreuses autres sociétés seront associées à l’IFMAS et auront accès à ses services : plateformes technologiques, formation et hôtel à projets. L’Institut sera localisé sur le campus de la Cité Scientifique à Villeneuve d’Ascq à proximité immédiate de l’Institut Michel-Eugène Chevreul et du laboratoire.

Pour plus d'informations :

 
Septembre 2011 - On s'enflamme pour les matériaux à l'UMET
On s'enflamme pour les matériaux à l'UMET

Durant la période estivale, le quotidien Nord Eclair a ouvert une rubrique hebdomadaire consacrée aux laboratoires des universités. C'est ainsi que 4 unités de Lille1, dont la nôtre, ont été mises à l'honneur : l'UGSF, l'UMET, le PhLAM, et l'IEMN.

Pour plus d'informations :

 
Juillet 2011 - IDEA « Improving Drugs Efficacy and Availability »
IDEA « Improving Drugs Efficacy and Availability »

Un article vient de paraître dans la revue « J’innove en Nord-Pas de Calais » sur le projet de Coopération Transfrontalière INTERREG IVA “2 Mers Seas Zeeën” IDEA : Improving Drugs Efficacy and Availability coordonné par l’équipe MMT (Matériaux Moléculaires et Thérapeutiques) de l’UMET.

Le projet IDEA tient son origine de la présence dans l’Euro-région de spécialistes internationalement reconnus en physique, chimie, et pharmacie dans le domaine du développement des substances pharmaceutiques solides. Ces scientifiques travaillent dans les universités de Cambridge, East Anglia-Norwich, Gand, Lille, et dans une PME Flamande SEPS-Pharma et ont pour objectifs de :

i) Développer dans l’Euro région une activité de recherche originale ayant des implications techniques directes sur la conception des nouveaux médicaments à forme solide. La finalité est de faciliter le développement de nouveaux et d’anciens médicaments sous des formes plus efficaces thérapeutiquement, plus stables physiquement et chimiquement, d’emploi plus sûr et à performances mieux garanties. Les nouvelles formes résultent principalement de l’emploi des technologies relatives aux nano particules, aux composés amorphes et aux co-cristaux.

ii) Créer dans l’Euro région une formation à un nouveau métier qui consiste à optimiser la conception des médicaments solides. Cet enseignement trans-disciplinaire est assuré conjointement par les membres du consortium IDEA (parcours Master Matériaux Pharmaceutiques). Ce métier répond au besoin des compagnies pharmaceutiques pour vaincre les obstacles actuels au développement des médicaments.

Pour plus de détails :

 
Juin 2011 - Pharmaceutical materials and drug efficacy, 4-5 July 2011 Villeneuve d’Ascq, France
Pharmaceutical materials and drug efficacy, 4-5 July 2011 Villeneuve d’Ascq, France

This workshop originates from the Cross-border Cooperation programme INTERREG IVA IDEA : Improving Drugs Efficacy and Availability. It is focused on presenting the most recent developments in understanding and controlling the physico-chemical properties of pharmaceutical solids (active substances and excipients) and their impact on the efficacy and bioavailability of drugs. The workshop is open to scientists and researchers from academia and from industry and will be held on 4-5 July at the University Lille1 in Villeneuve d’Ascq, France.

More information:

Confirmed speakers:

  • F. Affouard (University Lille1/CNRS, France)
  • A. Almeida (University Ghent, Belgium)
  • J.-R. Authelin (Sanofi-Aventis, France)
  • P. Bordet (CNRS, Institut Néel, France)
  • G. Coquerel (University Rouen, France)
  • M. Descamps (University Lille1, France)
  • J. Doucet (Novitom-Floralis, France)
  • M. Eddleston (University Cambridge, UK)
  • W. Jones (University Cambridge, UK)
  • J. Siepmann (University Lille2, France)
  • J. Ubbink (Food Concept & Physical Design “The Mill “, Switzerland, University Bristol, UK)
  • J-F. Willart (University Lille1/CNRS, France)
 
Avril 2011 - Plasticité 2011

Les rencontres "Plasticité 2011" se sont tenues du 4 au 6 avril 2011 sur le campus de l'Université Lille 1. Ce congrès est le rendez-vous annuel des chercheurs s'intéressant aux processus physiques gouvernant la déformation plastique des matériaux.

L'édition 2011, organisée par des membres du laboratoire, s'est tenue sous le célèbre soleil du Nord et a réuni 97 participants de la communauté française de plasticité. Elle a donnée lieu à 25 présentation orales du lundi au mercredi midi et la présentation de 35 posters le lundi soir.

Les organisateurs remercient tous les participants pour la qualité des présentations et la vivacité des débats. Rendez-vous est pris pour la prochaine édition, à Metz en 2012!

Pour plus d'informations :

Mars 2011 - Journées "Solvation in Liquids", le 28 mars 2011

Le lundi 28 mars 2011 aura lieu la journée "Solvation in Liquids", dans la salle de l'UFR de chimie au bâtiment C8. Cette journée, organisée par l'UMET, le LASIR et le PhLAM verra l'intervention de chercheurs lillois et de collègues européens sur le sujet.

Le programme détaillé de la manifestation est disponible en PDF ici.

Mars 2011 - L'UMET recrute

Au printemps 2011, 4 postes sont à pourvoir au sein de l'Unité Matériaux et Transformations :

Les profils sont décrits dans les liens ci-dessus.

Les candidats doivent contacter les responsables de recrutement au plus vite pour préparer leur dossier. Les instructions détaillées doivent être obtenues auprès des responsables ou de l'organisme recruteur.

Février 2011 - Une nouvelle installation pour la diffusion/ diffraction des rayons X
Une nouvelle installation pour la diffusion/ diffraction des rayons X

Le montage de diffusion/ diffraction X installé dans les sous-sols du bâtiment C6 vient d'être modernisé, avec l'achat d'une nouvelle source dix fois plus puissante que la précédente, monochromatique, et équipée de « fentes scaterless » permettant de s’affranchir des effets de diffusion par les bords des fentes. L'installation de la nouvelle source a donné lieu à une réorganisation du montage permettant ainsi de travailler selon différentes configurations allant de la diffraction à la diffusion X. En particulier, une distance échantillon-détecteur de 3 mètres est maintenant accessible, permettant l’analyse quantitative en diffusion X.

Par ailleurs, le banc a été conçu de manière à ce que de nombreux environnements échantillon puissent être utilisés (porte échantillon motorisé, four, machine de déformation…). De plus, des programmes ont été développés afin que cet équipement soit « easy to use ».

Le banc de diffraction/diffusion X permettra l'étude des polymères, et des matériaux en général, de l’échelle atomique à l’échelle de quelques dizaines voire de la centaine de nanomètres. Il permettra aussi l'obtention de données quantitatives comme par exemple la forme et la taille de nanocharges dans des polymères nanocomposites ou alors des données telles que le taux de cristallinité ou le facteur d’orientation dans les polymères déformés.

Pour plus d'informations :

 
Janvier 2011 - Traduction du livre de P. Cordier en H. Leroux en néerlandais
Traduction du livre de P. Cordier en H. Leroux en néerlandais

L'ouvrage Ce que disent les minéraux, publié en 2008 par Patrick Cordier et Hugues Leroux, est maintenant disponible en néerlandais.

Dans cet ouvrage, ils montrent comment les spécialistes des minéraux scrutent le ciel au télescope, travaillent avec un accélérateur de particules, un microscope électronique, ou encore participent à des missions de la NASA.

Ce sont là quelques facettes de la vie du minéralogiste au XXIe siècle. Car les minéraux ne sont pas seulement beaux, ils racontent des histoires passionnantes dont le décryptage mobilise les techniques les plus sophistiquées et des chercheurs appartenant à tous les domaines scientifiques. Des histoires qui conduisent l’homme à voyager depuis les galaxies les plus lointaines jusqu’au centre de la Terre.

Liens :

 
Unité Matériaux et Transformations, CNRS UMR 8207, Université Lille1, Bâtiment C6, 59655 Villeneuve d'Ascq, France
Mentions Légales - Contacter le webmaster
Valid CSSValid HTML 4.01 Transitional